Maf roda rachète l’entreprise perpignanaise stc caustier 

Le leader mondial de la fabrication de machines de traitement des fruits est Français !

Il s’appelle MAF RODA AGROBOTIC et il vient de racheter l’un de ses concurrents, Caustier by STC, lui aussi français.

Vous trouviez qu’on parlait un peu trop d’#hydrogène, de #gigafactories et d’industrie lourde ? Ce sujet devrait vous intéresser.

Je vous dois d’abord une petite rectification. Quand j’ai écrit « traitement des fruits », plus haut, c’était uniquement pour raccourcir le titre de cet article.

En réalité, MAF RODA AGROBOTIC est le premier fabricant mondial de « machines de tri, de calibration et d’emballage pour fruits et légumes frais », signale les Echos.

Il est basé à Montauban, et Caustier est situé à Perpignan Méditerranée Métropole (où nous avons un club FFI dirigé par Nicolas Gomarir).

Le groupe Maf Roda est une belle entreprise. Son chiffre d’affaires était de 235 millions d’euros en 2023. Il emploie 1200 personnes et est en expansion. Il a agrandi son usine de Montauban de 16.000 m2 l’année dernière, investissant 15 millions d’euros.

Cette expansion inclut de nouvelles installations pour le traitement de surface et le prémontage des machines. MAF RODA AGROBOTIC possède également des unités de production en Espagne, aux États-Unis, au Mexique, en Australie et en Chine. Il a complètement intégré la mondialisation.

On peu lire dans l’article des Echos que le groupe produit des machines de tri et d’emballage pour 40 variétés de fruits et légumes, vendues dans 60 pays.

Son succès est largement dû à l’#automatisation et à l’#innovation. Il investit 4 % de son chiffre d’affaires en R&D, ce qui n’est pas si courant que cela en France.

Il a ainsi récemment étendu sa gamme de machines pour traiter des oignons, des dattes, des choux de Bruxelles, et a développé un robot d’emballage pour les pommes.

Caustier, l’entreprise acquise, est une entreprise plus petite. Son chiffre d’affaires est de 6 millions d’euros. Elle emploie 40 personnes et est spécialisée dans les machines pour fruits à noyaux et opère principalement dans les
Pyrénées-Orientales, la Catalogne, le Sud-Est de la France et en Afrique.

Maf Roda, dirigé par Philippe Blanc, prévoit d’intégrer les gammes de produits des deux entreprises, tirant parti des machines plus petites de Caustier.

Maf Roda opère, par ailleurs, une diversification industrielle depuis plusieurs années. Le groupe a acquis Techni-Moules, un fabricant de moules (non pas les moules qui se mangent… suivez, s’il vous plaît) et pièces en plastique à Toulouse en 2018. Il s’est également intéressé à la production de composants aéronautiques.

Le groupe est le genre d’affaires familiales que nous aimons bien aux Forces Françaises de l’Industrie. Les cinq fils de Philippe Blanc y ont des postes à responsabilité.

Vivent les ETI familiales.

Par Laurent Moisson

 

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7146843757630418944/